Détective privé Belgique

Détective Dequiper – Bureau E.C.I

 

Détective Dequiper est un détective privé en Belgique agréé par le ministère. Représenté par le bureau E.C.I., il répond aux différentes exigences déontologiques et de confidentialité. N’hésitez pas à nous contacter. 

 

Depuis Sherlock Holmes et son histoire, la profession du détective privé connaît un grand succès et attire de plus en plus de personnes. Ainsi, en Belgique, on dénombre plus de 930 détectives privés. Ces derniers remplissent différentes missions et jouent le rôle d’informateur dans de multiples situations. Suivez ce guide pour en savoir plus sur le métier de détective privé Belgique.

 

détective privé Belgique pendant enquête privée

Qu’est-ce qu’un détective privé ?

 

Le terme détective privé ou enquêteur privé désigne à la fois une personne qui mène des enquêtes et la profession qu’exerce celle-ci. Le professionnel est chargé d’apporter des réponses aux questions que se posent ses clients. Ces derniers peuvent être des particuliers, des entreprises et des professionnels issus de différents domaines.

 

En effet, l’intervention d’un détective peut être indispensable dans une affaire de divorce, de disparition, d’enlèvement, de dettes, de fraudes et d’autres situations. Le détective privé est aussi une personne discrète, patiente, déterminée et fiable. Il est tenu au secret professionnel et doit parfois travailler 24 h sur 24 pour mener à bien un dossier. C’est un travailleur qui mène des investigations en échange d’une rémunération dont le montant est défini à l’avance. En outre, il joue le rôle d’espion, de photographe et de caméraman. Pour bien faire le travail qui lui est confié, il doit avoir certaines aptitudes et doit respecter des règles établies par la loi.

 

Quels sont les missions et les domaines d’intervention de cet expert ?

 

Le détective privé Belgique doit remplir pour ses clients différentes missions. Il prend en charge :

    • La surveillance, l’observation et la filature de personnes ou d’objets ;
    • Le rassemblement d’informations vraies sur un problème ;
    • L’accumulation de photos, vidéos ou d’autres éléments de preuves ;
    • La production de rapports détaillés pouvant servir de preuve ;
    • La consultation et l’analyse de bases de données ;
    • La collecte de témoignages et d’autres éléments à charge ou à décharge.

 

Toutes ces missions, il les remplit dans le respect de la vie privée d’autrui et travaille dans un bureau, mais aussi à l’extérieur.

Les compagnies d’assurances, les huissiers, les entreprises industrielles, et les familles peuvent faire appel à ses services afin de démêler le vrai du faux. Les prix d’un détective privé en Belgique peuvent fortement varier.

 

Qui peut devenir détective privé en Belgique ?

 

Les conditions à remplir pour devenir détective privé en Belgique sont définies par une loi du 19 juillet 1991, mise à jour le 10 mai 2010. Celle-ci précise qu’il faut :

    • Avoir 21 ans révolus ;
    • Avoir un casier judiciaire vierge, sans aucune condamnation ;
    • Être originaire d’un pays de l’Union européenne ;
    • Éviter de cumuler cette activité avec celle de gardien ou d’agent de sécurité ;
    • Rester loin de toute autre activité impliquant les armes ;
    • Avoir un certificat d’une formation de base ;
    • Avoir, après demande, une autorisation délivrée par le ministère de l’Intérieur ;
    • Être étranger au métier de policier, d’agent de renseignements, d’agent militaire, d’agent de la fonction publique.

 

En dehors des exigences légales, le détective doit avoir certaines qualités. Il doit, en effet, avoir une grande faculté d’adaptation, d’analyse et de déduction. Il est également indispensable qu’il fasse preuve de curiosité, de discrétion, d’objectivité et d’ouverture d’esprit. Pour remplir certaines de ces conditions, le candidat doit suivre des formations.

 

Comment devient-on détective privé Belgique ?

 

Il est essentiel, pour avoir le droit d’exercer en temps que détective privé en Belgique, de suivre deux ans de formation. Ladite formation doit se faire dans un établissement agréé. À l’issue de celle-ci, le candidat doit disposer d’une bonne maîtrise de la psychologie et du droit constitutionnel, judiciaire et pénal. La connaissance de la criminologie et la réussite à l’enquête de moralité réalisée par le ministère sont aussi nécessaires. Un bon détective doit avoir une carte d’identification et, passées les 5 premières années d’exercice, il doit faire ce métier à plein temps. Cependant, il est libre de travailler dans une agence ou en free-lance.

 

La profession de détective privé en Belgique fascine. Elle englobe plusieurs compétences et amène à endosser différentes casquettes. Elle est, cependant régie par une loi stricte qui exige du professionnel qu’il ait une formation reconnue et une autorisation.